Annextésie

C’est un concert, oui… non. Plutôt une somme de pratiques artistiques. Ça tient tant du théâtre que du pantomime, de la chanson certes, de la musique électronique aussi.

Juliette Z, c’est un art composite, étrange et séduisant. Qui associe même ceux du costume, du masque…

Espace de chimères, monde onirique… La dame semble sortir de l’univers de Tim Burton, entre le merveilleux et la névrose, le surréaliste et le psychologique. C’est un conte musical électro où on la voit danser-chanter, se masquer se démasquer, se vêtir se dévêtir, faire collection de timbres de sa remarquable voix, alternant l’humour et le grinçant, le dramatique et le délire, jouant de sa plastique autant que de l’élasticité de son corps, devant son alter-ego droit comme un i, statique, qui lui fait bouger non les lignes mais les sons.

Juliette Z est comme une diva, vocalisant rock, vociférant lyrique. En français, oui, et en une autre langue, puissante, imaginaire sans doute, comme le fut jadis le kobaïen de Magma.

Étonnant vraiment, époustouflant parfois et suffisamment remarquable pour garder longtemps en nous le souvenir de ce Z qui veut dire Juliette.

Extraits de l’article de Michel Kemper, Nos Enchanteurs

Le spectacle peut s’adapter à différentes configurations scéniques : grande scène de théâtre, petite salle de concert, espace extérieur, café-concert… Si le lieu n’est pas équipé, les artistes peuvent venir avec du matériel de diffusion sonore. Pour les lumières, la conduite peut être simplifiée. Le duo est quasi tout terrain, seul un accueil chaleureux de la part des organisateurs lui est indispensable.

Durée du spectacle : 1h20 environ

Juliette Z - Le loup, crédit Lisa Boniface
Juliette Z - Annextésie, crédit Lisa Boniface

2 musiciens en tournée

+

un technicien son si besoin

Fiches à télécharger

Spectacle Juliette Z lumière

Notre travail a été soutenu par